Le sens des objets

 

Presentation

Les objets du quotidien

Dans ma pratique j’aime trouver un sujet que je vais ensuite décortiquer

et decliner le plus loin possible. 

Si je devais trouver une raison pour laquelle je porte autant d’Intérêt

aux objets je dirais que ç'est venu sûrement du fait que j’ai vécu

avec une ou deux valises maximum pendant 8 ans.

Non Je n’ai pas de "tragic side story" mais d’un choix personnel

je suis partie vivre en Angleterre à 14 ans.

Quand je suis arrivée en pension, Alex avec qui je partageais ma chambre,

habitait à quelques heures en voiture et avait donc déménagé sa chambre entière dans notre dortoir. De mon Côté je n’avais que ce qui avait été recommandé

par l'école au préalable et pourtant c’était elle qui pleurait tous les soirs

dans son lit en pensant à chez elle.

Moi, Je vivais mon rêve, autour de moi absolument rien ne m’était familier

mais chaque objets de la liste avait le goût de l’aventure, parce qu’ils avaient précédemment été traduit avec ma mère sur internet pour être sûre

de ne rien oublier parce qu’une fois là-bas je ne revenais que le mois d’après. 

Alors même si la boue montait plus haut que mes bottes

j’étais fière de mes Wellington boots qui m’avaient pris tant de temps à déchiffrer. ​

Puis, 12 ans après mon départ du cocon familial, et 9 déménagements plus tard,

j’ai fini par accumuler toutes sortes d’objets provenant d’horizons variés,

symbole en quelque sorte de mon parcours de vie.

Parce qu’au final les objets n’ont d’intérêts qui si on leurs en donne.

C’est pour cette raison qu’aujourd’hui dans le marketing nous cherchons souvent

une valeur ajoutée aux produits pour accroître leurs demande: 

"achetez ce t-shirt et nous planterons un arbre" etc.

Ce qui veut dire que les objets que l’on garde chez nous ont forcément

un sens pratique, esthétique et/ou sentimental à nos yeux.

Comme par exemple ma table basse autour de laquelle j’ai joué l’été

pendant toute mon enfance et qui a fini dans de veilles écuries

avant que je la récupère l’année dernière, ou un porte-clés de mauvais goût,

qui est en fait un cadeaux d’au revoir d’un amie qui habite en Inde.